Retrouvez-nous sur Facebook et n'hésitez pas à nous joindre par mail

la_villette_geode

Atelier Douleur physique, douleur morale de fin Janvier

Atelier de l’AMC à la Cité des Sciences du 21 janvier
Dans le cadre de l’année du « cerveau ». La bibliothèque de la Cité des sciences et de l’industrie, à la Villette, organise une série d’animation sur le thème « Le cerveau dans tous ses états : activité et plasticité cérébrale ».
C’est dans la salle de lecture de la bibliothèque de la Cité de la Santé que nous avons réalisé ce premier atelier : « Douleur physique, douleur morale, ne plus rester piégé : les solutions-cerveau de la médecine comportementale ».
Nous avons été très bien accueilli par le personnel de la bibliothèque qui pour l’occasion avait mis en avant tous les livres qu’il possède sur le sujet de cette rencontre.

Le docteur Philippe Peignard a lancé l’activité par un exposé sur les mécanismes de la gestion de la douleur par notre cerveau. Il a mis en lumière le rôle et de l’importance du thalamus sur la pondération de l’ouverture de notre porte de la douleur. Il nous a rapporté les dernières observations américaines sur les TCC. A l’aide de l’IRM, ils ont pût mettre en évidence que les patients avant suivi une TCC n’utilisent plus les mêmes zones de leur cerveau pour la gestion de leurs douleurs.

En tant de Patient, j’ai mis en perspective mon utilisation des apprentissages, donnés durant ma TCC, dans les phases douloureuses de ma fibromyalgie. Ces moments où les facilités de la vie me lâchent, les médicaments devient insuffisants, les vagues de douleurs reviennent, sont loin d’être des échecs. La reprise très consciente de la situation par les outils de la médecine comportementale, me permet de ne pas glisser dans la maximalisation du négatif, voir la spirale dépressive.

La vingtaine de personnes présentent ont posée de nombreuses questions, aussi bien pour le docteur Peignard que pour moi-même. L’animation en binôme praticien et patient apporte la richesse de la complémentarité.

La douleur, sa pondération, sa maitrise sont expliqués de sa connaissance médicale au ressenti vécu chaque jour par le patient dans son corps. Les participants sont repartis contents d’avoir passé deux heures enrichissantes.

Philippe Peignard et moi-même avant eu le sentiment d’avoir vécu un temps utile. Comme à chaque fois que nous parlons de médecine comportementale l’auditoire est attentif et en redemande. La connaissance de soi-même ne laisse personne indifférent quand il s’agit de moins souffrir. Nous en sommes qu’au début mais je suis certain que la participation à nos manifestation va aller en grandissant tant les sujets, ce que nous abordons, touchent tout le monde.
Jean Marc Merlent
Vice président de l’AMC
Membre collège des Patients du CA

No comments yet

Post a comment