Retrouvez-nous sur Facebook et n'hésitez pas à nous joindre par mail

Interview du Docteur Peignard: ICI

Interview du Professeur Fontaine: ICI

Téléchargez notre brochure au format PDF ici: DEPLIANT AMC 

Téléchargez le bulletin d’adhésion ici: AMC ADHESION 2017

BUREAU DE L’AMC  –  COMITE SCIENTIFIQUE

La psychologie médicale du XXIe siècle

L’AMC a vocation de permettre le développement de la psychologie médicale du 21ème siècle selon les concepts de la médecine comportementale.

La médecine comportementale est une approche de la santé et de la maladie selon les acquis des neurosciences et de la psychologie expérimentale qui ont mis en évidence la réciprocité fonctionnelle continue corps-esprit.

Il en découle le recours à des méthodes thérapeutiques issues des Thérapies Comportementales et Cognitives dites de 3ème vague et au développement de prises en charge pluridisciplinaires incluant notamment des procédés instrumentaux reposant sur le biofeedback et les stimulations physiologiques.

En finir avec la conception psychosomatique de la psychologie médicale

L’AMC se fixe comme objectif de libérer la médecine des concepts psychosomatiques qui ont prévalus dans la formation des professionnels de santé. Ces concepts sont responsables de la répugnance des patients à consulter en psychologie et de celle des professionnels à le proposer.

Pour le patient en souffrance cela signifie « tu n’as rien … ça vient de la tête ».

Pour le professionnel cela à voir avec des croyances psychanalytiques éloignées de la démarche scientifique qui guide leur conduite thérapeutiques.

Champ d’application de la médecine comportementale

L’AMC se propose de fédérer les professionnels de santé et les ex-patients en médecine comportementale dans une démarche conjointe de promotion et de construction critique d’avancées pour cette discipline.

Parce que la souffrance psychologique s’éprouve dans sa chair, la médecine comportementale s’adresse aussi bien au champ maladie psychiatrique qu’au champ des maladies somatiques.

Parce que la médecine c’est à la fois le domaine de la santé et de la maladie, la médecine comportementale concerne la prévention comme l’accompagnement thérapeutique par l’acquisition de comportements favorisant l’adaptation selon le degré de souffrance.

Le patient est expert

La place des patients au sein de l’AMC n’est pas réduite à celle de témoins.

Ils sont appelés à jouer un rôle d’expertise du point de vue des patients tant sur les pathologies auxquelles ils sont confrontés que sur la façon dont elles sont (ou devraient être …) abordées par les thérapeutes comportementalistes, aujourd’hui.

A partir de l’expérience acquise au cours de leur propre vécu de leur maladie et de sa prise en charge en médecine comportementale et grâce à un complément de formation, les patients qui le souhaiteront vont être qualifiés de « patient expert ».

Le patient expert est appelé à jouer un rôle dans:

L’information sur les pratiques de médecine comportementale par le biais d’animation d’ateliers d’initiation

Un partenariat avec le thérapeute : formulation « version patient » de l’approche du problème de santé et de la proposition de médecine comportementale en thérapie de groupe

La formation des professionnels à la médecine comportementale

Le patient est partenaire

Statut du patient en médecine comportementale selon l’AMC:

Le patient: « Faites quelque chose pour moi ! »

Le praticien de médecine comportementale lui répond: « Je vais faire quelque chose pour vous, mais je ne vais rien faire à votre place. Je vais vous apprendre à faire quelque chose pour vous. »

Le patient est acteur et décideur. Le patient peut devenir acteur de son bien-être, qu’il soit moral ou physique. Le patient peut, doit, devenir un membre actif de la thérapie. Son initiative personnelle et sa prise de responsabilités sont les critères de base de ce type de thérapie. Le patient a un rôle à jouer dans l’évolution des pratiques d’une thérapie.

Le patient en médecine comportementale est: informé, respecté, impliqué, éduqué, co-thérapeute, autonome et responsable.

Le président d’honneur

Le Dr Christophe André a accepté de jouer ce rôle symbolique témoignant de l’intérêt qu’il porte à cette discipline qu’est la médecine comportementale. Connaissant son implication dans le développement des Thérapies Comportementales et Cognitives dites de 3ème vague, on comprend son engagement à nos côtés

La médecine comportementale, c’est la médecine de demain : celle qui aide le patient à modifier durablement ses comportements pour aller vers davantage de santé. Le rôle de l’AMC est d’encourager les soignants à ne jamais oublier que, à côté des prescriptions médicamenteuses et des actes chirurgicaux, les modifications durables du style de vie sont une part fondamentale du travail médical.